Mon compte FDJ®

La référence des sites de résultats de Loterie en France.

Jeu en groupe, la Française des Jeux lance une solution « à minima » pour le Loto

Le jeu en groupe est une réalité pour l’ensemble des jeux de tirage, que ce soit en France mais également à l’étranger. Aujourd’hui, la Française des Jeux à communiqué sur l’arrivée de son option de jeu en groupe qui permettra jusqu’à 10 impressions de ticket de jeu pour la loterie nationale Loto à partir du tirage Loto du 6 avril, pour fêter Pâques. Décryptage de l’équipe de Tirage-Gagnant.com autour d’une solution « à minima » autour des besoins de groupement de joueurs.

Si c’est une première pour la Française des Jeux, ce n’est en revanche pas une nouveauté dans le secteur de la loterie et déjà en France. En effet, depuis plusieurs années maintenant des groupements de joueur se sont formés sous forme associative, permettant à plusieurs dizaines, voir centaines de personnes de mutualiser leur prises de jeux, leurs dépenses et donc d’augmenter leur gain potentiel pour peut-être, un jour décrocher le jackpot. Mais cette tendance du jeu collaboratif et de cette économie collaborative sur laquelle la FDJ souhaite surfer n’est pas nouvelle et nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins étrangers…

groupement de joueurs Jouons en Equipe

La bannière du groupement de joueurs célèbre : Jouons en Equipe : http://jouons.en.equipe.free.fr/

En Espagne ou au Portugal, jouer en groupe est une tradition ancienne

Si la France oblige un cadre légal stricte pour les présidents d’association de groupement de joueurs, il n’en est pas de même en Espagne ou au Portugal ou les règles sont beaucoup plus libre, et donc les constitution de groupes de jeux pour des tirages de loteries sont pléthore. Beaucoup de personnes se posent des questions sur les gains remportés à l’Euromillions pour les joueurs ibériques, mais il faut savoir que si joueurs espagnoles et portugais jouent beaucoup plus lors des grosses cagnottes que les joueurs français, ils jouent également beaucoup en groupe, faisant considérablement exploser le nombre de grilles jouées.

De fait, les multiples gagnants sont monnaie courante chez nos voisins sudistes, la Française des Jeux souhaite maintenant leur emboîter le pas.

Un constat sur le jeu en groupe confirmé par un sondage OpinionWay, commandé par la Française des Jeux

Pour être sûr d’atteindre son cœur de cible, la Française des Jeux a fait réaliser une étude de marché auprès d’un panel de joueurs Loto et de leur pratique de jeux. L’étude de l’institut Opinion Way montre notamment que plus d’un joueur sur cinq a déjà joué en groupe (21%) et plus de 8% des joueurs Loto interrogés jouent chaque mois à plusieurs. La tendance est donc forte et surtout en progression constante, la FDJ l’a bien compris et souhaite répondre à une demande de la part d’un large panel de joueurs.

joueur loto en groupe 20%

Source : OpinionWay pour la FDJ, étude du 24 et 25 mars 2015

 

Les groupes de joueurs sont souvent un cercle d’amis restreint

Nous apprenons également dans cette étude que la plupart des joueurs en groupe le sont en famille ou entre amis. Ainsi, parmi les 21% de joueurs ayant affirmé joué à plusieurs, 87% d’entre eux confirme également que la taille du groupe n’excède jamais 5 joueurs. Entre collègues de travail ou avec ses enfants, le Loto devient de plus en plus un jeu participatif, avec l’envie de partager une cagnotte qui tomberait un jour, par chance…

Concernant le reste des groupes, seulement 3% des sondés sont dans un groupe supérieur à 10 personnes, mais est-ce que les groupements de joueurs sont si connus que cela ? Est-ce que les joueurs ne souhaiterait pas plutôt intégrer de grands groupement pour accroître leur chance de remporter un jour le gros lot ?

nombre de joueurs par groupement

Selon les sondés, les jeux en groupe reste dans un cercle restreint, familial et amical.

Absence de législation réelle sur les groupements de joueurs

La vérité est que de nombreux groupements de joueurs pullulent sur internet, tantôt légaux, sous couvert de statut associatif ou tantôt, ils sont de véritable arnaques. Quoi qu’il en soit, le jeu en groupe va bien au delà des frontières de la sphère amicale ou familiale.

Bon nombre de joueurs Loto ou Euromillions sont des personnes seules, parfois agées qui souhaiterait mettre à profit leur grille en mutualisant la prise de jeux avec d’autres personnes. Si il est rendu possible en association, sans but lucratif pour le « gérant » du groupement, il reste toutefois limité à un cadre strictement amateur.

Pourtant, des solutions existent déjà sur différents sites internet illégaux en France, permettant de prendre une ou plusieurs parts dans un groupement de 100 à 1000 personnes. Tirage-Gagnant.com souhaiterait rendre légal un statut de groupement de joueurs pour une structure comme la nôtre, qui permettrait à des dizaines de milliers de joueurs Loto et Euromillions de pouvoir jouer ensemble si ils le souhaitent.

Dans tous les cas, l’annonce du jeu en groupe de la Française des Jeux, uniquement pour la loterie Loto ce 6 avril va dans le bon sens, mais reste une solution trop partielle pour répondre aux besoins des joueurs.

 

Rédacteur web depuis 6 ans, je me suis spécialisé dans la rédaction de sujet autour de la loterie auprès de Tirage-Gagnant.com depuis février 2013. Egalement un brin geek, j'aime tout ce qui tourne autour des nouvelles technologies et je suis également jongleur à mes heures perdues.Voir ma biographie entière ici.

3 comments

  1. gottiniaux /

    Un avantage fiscal également. Il sera possible de jouer jeu de groupe et offrir un ticket à la personne choisie sna avoir à déclarer un don d’argent au fisc.

  2. robert theron /

    Trop de gagnants My million en Ile-de-France ou internet. Y aurait il 8 joueurs sur 10 en Ile-de-France, mais que fait le reste de la France ?

    • Nicolas Robineau /

      Bonjour Robert,

      Je pense que votre commentaire aurait eu plus sa place sur notre page des gagnants My Million pour 2015 mais pour vous répondre, 10 joueurs ont récupéré un code My Million en Ile-en-France depuis le 1er janvier 2015. C’est beaucoup, certes, mais cela représente « que » 27% des gagnants alors que la population de la région parisienne est égale à 21% de la population française. L’année dernière, 23% des codes My Million avait été remporté en Ile-de-France (32 gagnants), ce qui restait dans la moyenne démographique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *