baisse chiffre affaires fdj 2020
Baisse de chiffre d'affaires FDJ en 2020

FDJ et coronavirus : une baisse massive du chiffre d’affaires pour 2020

En France, l’ensemble des jeux proposé par la Française des jeux restent disponibles en ligne et en point de vente, ce qui n’est plus le cas sur l’île Maurice, au Panama, en Italie ou encore en Espagne. Pour autant, la crise sanitaire liée au coronavirus va lourdement affecter les chiffres de la FDJ pour 2020, avec une baisse drastique des mises engrangées.

Dans un Communiqué officiel, la FDJ a souhaité faire un point aux investisseurs et aux joueurs afin d’assurer de la bonne santé financière du groupe, malgré des baisses de chiffre d’affaires certain à attendre.

Au mois de novembre dernier, vous avez été des centaines de milliers de particuliers à vous acheter des actions FDJ et à espérer un rendement convenable pour cet investissement dit « de bon père de famille ». Aujourd’hui, notre équipe de Tirage-Gagnant.com souhaite vous faire un point complet sur la situation et sur notre recul dans la thématique du jeu de hasard depuis 7 ans.

communiqué officielle de la FDJ pour le covid19

Covid19 et FDJ : le point sur la situation via le communiqué de presse de l’opérateur de jeux.

Arrêt des ventes de la loterie Amigo en point de vente : -10 millions d’euros de bénéfices par mois

Loterie uniquement jouable en point de vente et très largement sujet à polémique pour sa forte rétention et son risque réel d’addiction forte (1 tirage toutes les 5 minutes toute la journée), Amigo a été suspendue des points de vente afin d’éviter les joueurs stationnaires dans des endroits confinés.

La FDJ estime les pertes à 17 millions d’euros de chiffre d’affaires mensuels et 10 millions d’euros d’EBITDA (que l’on pourrait vulgariser par du bénéfice) pour les seules mises à la loterie Amigo.

Situation FDJ et covid19 : secteur loterie

Le point sur le secteur de la loterie pour la FDJ qui représente 80% de son chiffre d’affaires, cela comprend les loteries classiques de type Loto, Keno et Euromillions mais aussi l’ensemble des jeux de grattage.

Baisse des prises de jeux en point de vente de 50% : 55 millions d’euros de chiffre d’affaires manquant

Au-delà de l’arrêt de la loterie Amigo, ce sont les autres jeux de la FDJ qui sont impactés par la baisse des ventes en point de vente.

Ainsi, la FDJ a estimé à 55 millions d’euros le manque à gagner en termes de chiffre d’affaires durant toute la durée du confinement. La Française des jeux se veut toutefois plus rassurante concernant l’impact sur son bénéfice puisqu’avec 66% de taux de retour aux joueurs en moyenne dans les jeux de grattage, la perte sèche en termes de bénéfice s’afficherait à 10 millions d’euros.

Une forte hausse des prises de jeux en ligne pour les loteries Loto et Euromillions : maigre compensation

Impact direct du confinement total des Français depuis une semaine, l’affluence des joueurs en ligne est réelle et massive.

Chaque jour, vous êtes des milliers à cocher vos grilles du Loto ou de l’Euromillions par internet, atténuant ici la perte sèche pour le chiffre d’affaires global de la FDJ, notamment en ce qui concerne la participation aux tirages de loterie.

2020 : année noire pour les Paris Sportifs, 20% du chiffre d’affaires de la FDJ

À l’image des autres acteurs spécialisés dans les paris sportifs, la FDJ connaît sa pire année en termes de mises dans un secteur qui n’a « plus rien à prier ». Report de Roland-Garros, des championnats de football nationaux et internationaux, prochainement des JO 2020 de Tokyo, la liste s’allonge semaine après semaine.

Si la Française des jeux espère, comme l’ensemble des acteurs du pari sportif une sortie de crise avant l’été et un maintien des compétitions à l’automne, elle anticipe une baisse de 120 millions d’euros de son chiffre d’affaires dans le secteur du pari sportif pour une baisse de 50 millions d’euros de son bénéfice.

Situation FDJ et covid19 : secteur paris sportifs

Les paris sportifs vont connaître une année noire, une perte sèche de 120 millions d’euros anticipée par la Française des jeux pour l’année 2020.

FDJ : une liquidité solide et des mesures de coupes de budget

Par l’intermédiaire de sa présidente Stéphane Pallez, la FDJ assure qu’elle a une liquidité largement suffisante pour absorber les pertes de cette crise liée au coronavirus. Ainsi, la FDJ assure :

  • Le maintien de l’ensemble de ses services de jeux et le maintien des tirages de loterie
  • Le maintien du paiement du dividende fixé à 0,64€/action, mais repoussé avec un détachement au 30 juin 2020 au lieu du 6 mai 2020.

Le 21 avril 2020, la FDJ annoncera de nouveaux chiffres, un mois après le confinement total en France.

Quelles sont les conséquences de cette baisse de chiffre d’affaires de la FDJ ? Notre analyse

Spécialiste des sujets loterie depuis plusieurs années, les membres de l’équipe ont pris part à l’introduction en bourse de la FDJ à l’automne dernier. Si l’action a augmenté de 50% avant le début du krach boursier, elle stagne désormais à son niveau d’introduction, un niveau qu’elle n’avait jamais connu.

La crise du coronavirus affectera très certainement les résultats de l’année 2020 avec une baisse du dividende associé. Les pertes semblent avancer une baisse de moitié du bénéfice net pour l’exercice 2020.

Quelques inconnues peuvent encore modifier les espoirs, à la hausse comme à la baisse. Ainsi, si les bureaux de tabac venaient à fermer, la chute de chiffre d’affaires serait très importante au niveau des points de vente, mais à l’inverse, une amélioration de la situation suivie d’un gonflement de la base de joueurs en ligne permettrait à la FDJ de réduire ensuite durablement certains coûts d’acquisition.

Notre point de vue boursier : à court terme, le cours de l’action FDJ pourrait être amené à baisser encore et tomber à son niveau le plus bas de la semaine passée, soit aux alentours de 18€. Plus résistantes que d’autres valeurs et moins sensibles aux crises économiques, nous pouvons cependant attendre que l’action se redresse plus vite que le Cac, et qu’elle perde également moins rapidement.

Jouer au solitaire

4 commentaires

  • PIGOT GILLES dit:

    C’est normal qui y a une Baisse du chiffre d’affaire .
    On arrive plus à avoir deux N° ou 3 N°
    Dans le temps on arrivait avoir 2,3 N°
    Maintenant c »est rare ?
    Pour celas que les joueurs en on marre de se faire avoir
    Pour moi les tirages sont truqués ?
    .

    Répondre
  • BURBAN dit:

    BJR
    Y AURA T IL TOUJOURS LE BONNUS DE 1 ACTION POUR 10 ACHETER AU BOUT DES 18 MOIS
    CORDIALEMENT

    Répondre
  • Sabrina Talledec dit:

    pas de resulat keno transmis via internet pour le 8 avril 2020?probleme site ou autre,tenir informer les internautes

    Répondre
  • EE dit:

    Pourquoi la FDJ a supprimé dans un premier temps, soit depuis quelques mois, l’offre JOKER+ sur internet ? Et maintenant depuis le 6 juillet 2020 on ne peut plus miser en point de vente sur le bulletin spécifique (vert) JOKER+ : seul demeure le flash ( bulletins LOTO ou KENO ).

    Sans doute pour minimiser leurs pertes !
    Que redoutent-ils si le hasard ne se maîtrise pas…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *