autorisation exploitation amigo 2022
Autorisation d'exploitation Amigo pour 2022

Amigo : autorisation renouvelée par l’ANJ en 2022, mais la FDJ à 12 mois pour modifier « de façon substantiel » les règles

Amigo : FDJ et AnjLe jeu Amigo FDJ a remplacé le jeu Rapido en 2013, seul et unique loterie à tirage multiple tout au long de la journée dans les différents points de vente en France, et exclusivement vendu sous le format physique puisque l’Amigo reste indisponible en ligne. L’ANJ a annoncé renouveler l’autorisation d’exploitation du jeu par la Française des jeux, à sous conditions de profondes modifications en lien avec les problématiques nombreuses que soulèvent le jeu, notamment le montant des mises possibles et la fréquence très élevé des tirages (1 toutes les 5 minutes de jour comme de nuit).

Amigo FDJ : autorisation renouvelée par l’ANJ

En place depuis 9 ans, la loterie Amigo constitue l’un des piliers de la gamme loterie dans le réseau physique avec plusieurs milliards d’euros de mises chaque année. Pendant le confinement lié au covid19, l’Amigo avait été stoppé pendant 3 mois chez les buralistes et dans les bar/tabac, faisant perdre énormément d’argent à l’opérateur FDJ qui accusait alors le coup lors des publications trimestrielles.

Bien que soulevant de nombreuses questions et controverses, l’exploitation jeu Amigo a finalement été autorisée à continuer par l’opérateur dans une décision rendu le 20 janvier dernier par l’Autorité Nationale des Jeux. La demande de re-autorisation d’exploitation avait été rendue par la FDJ au début du mois de décembre 2021.

autorisation d'exploitation Amigo par l'ANJ

Addictions : la loterie Amigo dans le viseur de l’Autorité

Toutefois, l’autorisation du jeu Amigo pour son exploitation en 2022 a été conditionnée à plusieurs choses et n’est valable que pour une période de 12 mois, durée après laquelle la Française des jeux devra rendre compte d’un plan de limitation des risques d’addiction et d’une modification des règles du jeu allant une nouvelle fois dans le sens de la protection des joueurs.

Il faut savoir que dans l’échelle des risques addictifs, plusieurs facteurs entrent en jeu et la loterie Amigo en accumule de nombreux, d’où la réserve affichée par l’ANJ dans la continuation de l’offre dans ces règles actuelles. L’ANJ reproche ainsi aux règlements Amigo les choses suivantes :

  • Fréquence trop élevé des tirages (250 par jours).
  • Fréquence trop élevé des gains potentiels. Avec 1 chance sur 3,05 en moyenne de récupérer une mise, le taux de retour aux joueurs est supérieur aux autres jeux de loterie, incitant les personnes à retenter leur chance.
  • Prix trop élevé pour une participation allant jusqu’à 20€ pour un seul tirage et un feuillet décrit comme étant trop incitatif en donnant la possibilité de jouer pour 3 ou 4 tirages en une seule prise de jeu.
  • Enfin, la forte volumétrie de joueurs estimé à 1,7 million en 2020 fait courir, d’après l’ANJ, un risque collectif d’addiction à l’Amigo.

ANJ et FDJ : bras de fer pour modifier les règles de l’Amigo

D’ici 12 mois, au début de l’année 2023, la Française des jeux devra soumettre à l‘Autorité Nationale de Jeux un compte rendu complet sur les risques encourus par les joueurs et présenter une refonte des règles de la loterie Amigo.

Ainsi, l’ANJ demande à la FDJ de travailler sur la fréquence des tirages et l’amoindrir, le tarif maximum par grille ou encore les possibilités d’abonnement.

Dans son grand plan de lutte contre l’addiction aux jeux d’argent, l’ANJ a décidé d’entrer en « guerre » contre les différents acteurs du secteur. Une chose est sûre pour le moment, c’est qu’il vous sera possible de jouer à Amigo en 2022 !

décision de l'ANJ sur les modifications apportés au jeu Amigo

Un commentaire

  • Lepetit dit:

    Bonjour il y a bien des jeux sur internet aussi souvent Atlanta et autre.Bonjour pour les buralistes .bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.