ANJ blocage site casino en ligne
ANJ : annonce du blocage de 2 sites opérateurs Cbet et Stake

Casino en ligne : l’ANJ annonce le blocage des sites Cbet et Stake et rappelle l’illégalité des casinos en France

Le secteur des jeux d’argent est strictement réglementé en France depuis 2010 et la création de l’ARJEL, depuis transformé en ANJ (Autorité Nationale des Jeux) en 2019 lors de la promulgation de la Loi Pacte. Le gendarme du secteur gambling en France a réalisé un vaste coup de filet dans le secteur des casinos en ligne, secteur totalement interdit en France en matière de jeu d’argent à l’image des skill games. L’ANJ a annoncé avoir bloqué les sites Cbet et Stake, deux pontes du casino.

Casino en ligne : interdiction stricte en France, pas d’ouverture en vue

Si le poker, le pari sportif, les jeux de grattage et de loterie (exclusivement via FDJ) sont autorisés en ligne, le casino ne fait pas partie des jeux d’argent gratifié d’une possible licence sur le marché français.

De fait, chaque site internet proposant des jeux de casino de type machine à sous, roulette ou autres blackjack à des joueurs français se trouvent en total illégalité. Aussi, les sites internet faisant la promotion de cesdits sites internet sont également dans l’illégalité et risque des peines de plusieurs dizaines de milliers d’euros d’amende pour promotion de jeux illégaux.

Si les casinos en ligne sont interdits en France, c’est pour une raison de santé publique et notamment de gestion de risque d’addiction qui est fortement accrue avec les jeux de casino en comparaison des autres secteurs actuellement régulés.

Souvent mis sur la table, le sujet d’une possible régulation à l’avenir des sites de casinos en ligne ne semble pas du tout être l’une des priorités du gendarme ANJ, le régulateur français. Si les grosses machines des cercles de jeux comme Partouche, Barrière ou encore JOA souhaiterait voir la levée de ces restrictions, rappelons que le casino en ligne génère de possibles pertes sèches extrêmement rapides dues à la profusion de ces machines à sous et à la facilité d’y déposer de l’argent sans en avoir conscience.

En résumer sur la législation des casinos en ligne en France :

  • Interdiction totale pour un site opérateur de casino en ligne d’opérer en France. Interdiction également à n’importe quel autre site internet de faire la promotion de certains de ces sites illégaux.
  • Les jeux de casinos sont les plus addictifs du marché des jeux d’argent. Autorisés et fortement réglementés dans quelques pays, notamment en Belgique, au Royaume-Uni ou encore chez nos voisins suisses, les casinos en ligne proposent des taux de retour aux joueurs de 95%, faisant croître l’addiction et la croyance de gains potentiels.

jeux d'argent autorisés en France

ANJ et blocage : les sites Cbet et Stake mis hors ligne en France

En 2021, l’ANJ a annoncé avoir bloqué par FAI (fournisseur d’accès à internet) deux noms de domaine majeur du secteur, à savoir les sites de Cbet.gg, Cbet2.gg (le site miroir) ainsi que le site Stake.

Le premier site, Cbet, hébergeait le jeu JETX qui a fait un énorme buzz sur les médias sociaux au printemps était dans le collimateur du régulateur depuis plusieurs mois déjà. D’après le site internet spécialisé dans les données analytiques Similarweb, Cbet avait affiché une pointe à 1,5 million de visites au mois de mars 2021 avant de baisser en intensité pour n’atteindre que 560 000 visites au mois de juin.

Le second, Stake est une référence dans le secteur sur le marché du casino en ligne canadien et américain en cumulant pas moins de 7 millions de visiteurs chaque mois. Le marché français était le 3e plus gros marché du site Stake qui perd ici plusieurs dizaines de milliers de clients suite à son blocage par l’ANJ.

L’Autorité nationale des Jeux n’a pas frappé au hasard, ces deux sites sont parmi les plus importants de l’industrie gambling, le but a été de faire des exemples qui appellera certainement de nouveaux blocages à l’avenir pour d’autres acteurs…Chaque année, ce sont plusieurs centaines de noms de domaine en lien avec le casino en ligne qui sont de la même façon que Cbet et Stake mis hors ligne par décision de justice.

Page bloquée d'un site ANJ

Casino en ligne : en 2020, 281 noms de domaines bloqués par l’ANJ

En 2020, l’ANJ a annoncé avoir bloqué par jugement 281 noms de domaine portant sur 125 entités différentes en lien avec des jeux d’argent de type casino en ligne. C’est la première fois que le régulateur communique sur un jugement et sur l’étendue de ses procédures qui ont abouti à des blocages de plusieurs centaines de sites internet illégaux.

Dans leur feuille de route pour 2022, l’ANJ souhaite accélérer encore plus afin de réduire au maximum les offres illégales de jeux de hasard rémunérés, notamment en souhaitant avoir accès à des procédures accélérées afin que des plaintes et des mises en demeure puissent aboutir sur des blocages en quelques jours seulement à défaut de plusieurs mois comme c’est le cas actuellement.

Des dizaines de sites illégaux dans le casino en ligne toujours disponible

Si l’on peut se féliciter de voir ces deux sites internet être mis, « hors d’état de nuire » pour les joueurs français, des dizaines d’autres, similaires, ne sont toujours pas encore bloqués par l’ANJ, certains ayant pignon sur rue depuis de nombreuses années maintenant.

Entre les sites d’opérateurs, les sites éditeurs/guides sur les casinos en ligne ou encore les relais publicitaires dans certains articles de presse web, le marché du casino en ligne, bien qu’illégale, pèse plusieurs dizaines de millions d’euros via des sociétés le plus souvent basées dans des paradis fiscaux, échappant à toutes règles fiscales françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.