imposition casino en ligne suisse 2020
Imposition des casions en ligne en suisse

Casino : en Suisse, les impôts sur les casinos en ligne ont rapporté 78 millions de francs à l’Etat, soit 28% du secteur

La crise du covid19 aura fondamentalement modifié le monde et les usages. Internet, notamment, et les activités en ligne se sont très largement développé et l’ensemble des produits web ont bénéficié d’augmentation spectaculaire. Le secteur du casino en ligne, légalisé en 2019 en Suisse n’a pas fait exception et à vu son imposition représenter 28% des impôts globaux du secteur casino en 2020, une forte poussée qui s’est poursuivie en 2021 et qui devrait perdurer en 2022.

Imposition des casinos en ligne en Suisse

Casino en ligne : la Suisse impose depuis 2019

Validée en 2019 avec de premières certifications données à l’été, la loi autorisant les casinos en ligne sur le marché suisse a permis à l’État fédéral et aux cantons de récupérer d’importantes ressources fiscales nouvelles.

Timides en 2019, elles n’ont représenté que 1,9% à 7 millions de francs suisses récupérés par les mises dans les différents casinos en ligne. Rappelons que l’année 2019 a été la dernière année « pleine », sans covid, permettant notamment aux casinos physiques de fonctionner normalement. L’année suivante, en 2020, la donne avait clairement changé puisque 78 millions de francs suisses ont été récoltés en imposition…

2020 : 78 millions de francs suisses de recettes fiscales

L’année 2020 a été spéciale à bien des égards. Dans le secteur du casino en ligne, ce fut également l’avènement pour de nombreux casinos physiques de passer dans une version en ligne avec la certification de nombreux nouveaux acteurs.

Le confinement du printemps a permis un très large recrutement de joueurs pour les différents opérateurs qui ont accumulé 78 millions de francs suisses de recettes fiscales. L’augmentation, exponentielle, a donc été multipliée par 10 en l’espace d’un an seulement et la part du secteur digital dans le casino en Suisse a bondi de 1,9% à près de 30%.

En 2020, l’ensemble du secteur casino a été affecté par la crise covid avec des impôts perçus en baisse de 25% environ, passant de 374 millions de francs  en 2019 à 276 millions de francs suisses en 2020.

Imposition : le casino en ligne en Suisse favorisé par deux fois moins de taxes

Afin de lancer le secteur dans les « meilleures » conditions pour les opérateurs, un attrait fiscal a été voté pour le secteur du casino en ligne avec seulement 20% d’imposition pour les 3 premiers millions de francs de « produit de jeux » réalisé par l’opérateur. En comparaison, les casinos terrestres quant à eux se voient ponctionner 40% de leur chiffre jusqu’à 10 millions de francs de « produit de jeux ».

À savoir que pour l’ensemble du secteur, chaque million de francs supplémentaires réalisés est taxé 0,5% de plus jusqu’à un maximum de 80%.

Casino en ligne : une forte dynamique et des opérateurs nombreux

Depuis la légalisation du marché des casinos en ligne en 2019, ce sont 11 casinos terrestres qui ont reçu une autorisation de jeu. Le dernier en date, le casino Gamrfirst proposé par le Casino Barrière de Montreux montre une nouvelle fois que la dynamique actuelle est forte sur le web et les recettes fiscales qui en découlent devraient être de plus en plus importantes dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.