brexit euro livre sterling euromillions
brexit euro livre sterling euromillions

Euromillions et Brexit : les britanniques continueront de jouer et c’est tant mieux !

Depuis la victoire d’un joueur britannique lors du dernier tirage Euromillions du 8 octobre 2019 pour un gain maximum de 190 millions d’euros (170 millions de livres sterling), des centaines de joueurs, dont des dizaines de commentaires sur Tirage-Gagnant.com, appel au boycott des britanniques au sein de l’Euromillions en vu de la cession du Royaume-Uni avec l’Union Européenne. Voici un article pour y voir plus clair au sujet de la loterie europenne et du Brexit et surtout d’espérer que les joueurs anglais continuent à jouer à l’Euromillions.

Être anvieux est un sentiment très français et depuis la publication des résultats de l’Euromillions du 8 octobre dernier, ce sentiment plutôt négatif revêt une très large place chez les joueurs français. Si la frustration née du fait de ne pas avoir été le grand gagnant peut se comprendre, la demande concernant le retrait des britanniques de l’Euromillions est totalement incohérente, voire dangereuse pour la survie même de l’Euromillions.

Brexit et Euromillions : ne pas confondre décision politique et jeu commercial

Le Brexit, voté il y a quelques temps maintenant et qui devrait entrer en vigueur réellement à la fin du mois d’octobre est un référundum politique sur le sujet de l’Union Européenne et de la sortie du Royaume-Uni, rien d’autre…

Du moins, en ce qui concerne les règlements de la loterie européenne Euromillions, aucun accord ne stipule que les pays membres doivent appartenir à l’Union Européenne. La loterie, créée en février 2004 sous l’impulsion de la France, de l’Espagne et du Royaume-Uni n’est autre qu’un jeu commercial dont l’accord signé entre l’ensemble des membres de la communauté fait état d’un contexte géographie (continent européen) et non pas d’un contexte géopolitique comme c’est le cas ici avec le Brexit.

La National-Lottery a même dû se fendre d’un communiqué officiel pour entériner les doutes, précisant au passage que les joueurs anglais non résident sur le sol pourrait également participer en ligne à l’Euromillions, comme c’est le cas pour l’ensemble des autres joueurs de tous les pays.

Euromillions : pourquoi rejeter les joueurs anglais serait un suicide pour la loterie ?

Au-delà de ces faits incontestable qui prévoient de maintenir les joueurs anglais au sein de la communauté Euromillions, vouloir qu’ils en sortent serait purement et simplement vouloir la mort à moyen terme de la loterie européenne.

En effet, d’après notre étude sur la participation à l’Euromillions publiée ici, les joueurs du Royaume-Uni ne cessent de miser au fur et à mesure des années, du moins ils ne cessent de prendre des parts de marchés aux autres pays européens. Aujourd’hui, les joueurs anglais représentent plus de 30% du marché global, les voir ne plus jouer à l’Euromillions, c’est l’assurance de ne plus voir monter le jackpot et de voir des reports être tujours plus faible.

Euromillions : entre la monnaie euro et la livre sterling, les anglais rapportent moins et remportent plus

En revanche, s’il y a bien une réalité économique qui rattrape les opérateurs de jeux, c’est bien le fait que la chute de la livre sterling depuis le vote du Brexit conduit les gains Euromillions à être plus important lorsqu’ils sont remportés au Royaume-Uni qu’auparavant.

Par exemple, un super jackpot Euromillions de 100 millions d’euros valait 70 millions de livres sterling en 2015. Aujourd’hui, ce même jackpot de 100 millions d’euros faut 87 millions de livres sterling. Cette situation contribue surtout à la baisse de l’apport en devises des joueurs britanniques qui, avec une livre sterling faible, ne rapportent plus autant qu’auparavant.

Toutefois, cette situation dû au Brexit est à relativiser puisque le ratio euro/livre sterling était également montée vers 1€ = 0,90£ entre 2009 et 2013 pendant la crise économique.

courbe du cours de la livre sterling et de l'euro sur 10 ans

L’évolution de la livre sterling et de l’euro sur 10 ans. Courbe du cours via Boursorama.

3 commentaires

  • jean marc dit :

    merci pour toutes ces infos
    je suis français et joueur euromillion et je suis enervé contre “certain” de mes idiots de compatriotes qui ne cessent de jeter leur bile sur les anglais qui representent effectivement un tier des joueurs et de ce fait la plus forte probabilité de remporter le jackpot! ce ne sont que des mathematiques rien de plus!

    ps:quand en saurait vous plus sur la nouvelle formule du loto pour le mois de novembre??

    • Bonjour Jean-Marc,

      Merci pour votre retour sur notre article,

      Concernant le Nouveau Loto, aucunes informations officielles en provenance de la FDJ n’a pour le moment filtrées. Seules des rumeurs circulent, toutes concordantes.

      Ce que nous pouvons vous dire à l’heure actuelle :

      – La nouvelle formule sera annoncée le 3 novembre 2019 pour un lancement logiquement prévu dès le lundi 4 novembre 2019 (99% sûr)
      – On devrait voir une nouvelle méthode de jeu avec une option “2e tirage” comme ce fut le cas il y a bien lontemps au Loto et comme c’est le cas aujourd’hui en Suisse lors des tirages de l’Euromillions (jeu SwissWin). Les rumeurs annonce le prix de l’opton à 0,80€ (pour arrondir à 3€ la grille) et le second tirage tirera au sort 5 autres numéros (autre quela combinaison gagnante) et proposera des rangs de gains qui reste encore à connaître (ici, se sont des rumeurs).

      Nicolas de l’équipe Tirage-Gagnant.com.

  • Ahmed dit :

    Je souhaite gagner le prix de la loterie pour réaliser mon rêve et mes ambitions dans cette vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *