euromillions 122 millions euros
euromillions 122 millions euros

Euromillions : un britannique empoche 122 millions d’euros, 103e gagnant anglais depuis 2004

La chance n’en finit pas de ravir les comptes en banques des joueurs anglais, tout du moins de certains d’entre eux. Lors du dernier tirage Euromillions du mardi 19 novembre 2019, le jackpot de 123 millions d’euros annoncés a terminé sa course à 122 millions d’euros, un jackpot remporté par un britannique qui a été le seul à trouver la combinaison gagnante.

Plus d’un mois de tirages sans gagnant a été nécessaires pour voir le montant du jackpot Euromillions augmenter de 17 millions d’euros jusqu’au 122 millions d’euros de ce mardi soir. Pour rafler le gros lot, il fallait avoir coché les numéros gagnants suivants : 10 15 42 30 8 4 6. Parmi les 27 millions de grilles jouées, une seule a trouvé les 5 numéros gagnants du tirage Euromillions assorti des 2 bonnes étoiles. Ce gagnant, toujours anonyme mais qui a coché sa grille u Royaume-Uni, a donc empoché la totalité du pactole, s’enrichissant de 105 millions de livres sterling. Du côté des joueurs français, un joueur a trouvé les 5 bons numéros et l’une des deux bonnes étoiles, remportant plus de 394’000€, accompagné par deux autres chanceux en Europe.

Avec ce nouveau gagnant britannique, le nombre de chanceux anglais s’élève à 103 depuis la création de la loterie européenne en 2004, un chiffre s’approchant du nombre de français millionnaires, 104, record en Europe.

combinaison gagnante Euromillions du mardi 19 novembre 2019

La combinaison gagnante complète du tirage Euromillions de ce mardi 19 novembre 2019 qui a fait un grand gagnant au Royaume-Uni pour 122 milions d’euros.

Euromillions : l’année 2019, une année de la chance pour les joueurs anglais

Le cercle vertueux ne date pas d’aujourd’hui pour les joueurs britanniques. Première puissance européenne à la loterie européenne, la participation des joueurs du Royaume-Uni à l’Euromillions reste croissante et le nombre de grands gagnants contribue très largement à la conservation de cette bonne dynamique. Avec désormais 103 gagnants pour des jackpots cumulés de 4,35 milliard d’euros, le Royaume-Uni est plus que jamais la nation dominante en Europe, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

répartition des gains par pays

Le nombre de gagnants par pays à l’Euromillions depuis 2004.

Prochaine version Euromillions en 2020 : relance porteur de chance vers les joueurs français ?

Vous l’aurez peut-être constaté, l’année 2019 a été très porteuse de gros jackpots et pour cause, jamais une année n’a cumulé autant de « série longue » de tirages non remporté. Depuis la fin du mois de juillet, seulement deux jackpots ont été remporté, un premier de 190 millions d’euros par un joueur britannique le 6 octobre 2019 et le second ce mardi 19 novembre 2019 par un autre joueur britannique pour 122 millions d’euros.

En 2020 et potentiellement grâce à un « fond cagnotte » qui dépasse les 340 millions d’euros*, une nouvelle formule viendra rajeunir l’Euromillions et lui offrir de nouvelles règles. Pour l’heure, aucunes informations ne filtrent, mais il n’est pas impossible que cette nouvelle formule permette un regain d’intérêt des joueurs français ou même hispaniques pour que 2020 fasse pencher la balance vers les pays latins.

*Estimation de notre équipe Tirage-Gagnant.com & LoteriePlus.com.

13 commentaires

  • ROSELLO ALAIN dit :

    TRÈS improbable de trouver ,les cinq numéro,et les deux étoiles, de plus si l’on trouve malgré tout 3 ciffres et une étoile , on gagne pas grand chose e comparaison du grand gagnant la différence est énorme

  • jean marc dit :

    c’est un cercle vicieux beaucoup plus de gagnants anglais qui incitent d’avantage de joueurs britaniques a jouer a l’euromillion a contrario les français vu le peu de gagnants exagonaux jouent de moins en moins. mon cas personnel j’ai reduit le nombre de flashs que je fais meme en cas d’augmentation de la cagnotte!!
    je sais pas trop ce que les nouvelles regles vont apporter pour ameliorer ça! peut etre une meilleurs repartition aux gains inferieurs!!

    • Bonjour Jean-Marc,

      Votre constat est pertinent. La vague de chance que connait les joueurs britanniques incite les anglais à plus jouer, et donc à plus gagner…Nous sommes égalemnt en attente de connaître le nouveau règlement, un peu septique sur une nouvelle issue.

      Nicolas de l’équipe Tirage-Gagnant.com.

  • Bobo dit :

    Penser vous qui y a problème à chaque fois c’est un britannique qui remporte l’euromillion

  • Amadou sarr dit :

    jeve gegné 122 millions

  • Julien dit :

    19 millions de chances de décrocher le jackpot au loto contre 139 millions pour l’EuroMillions de plus les chances se gagner des petits gains sont plus élevé au loto, voila pourquoi l’EuroMillions est boudé en France.

    • Bonjour Julien,

      Les statistiques que vous dites sont réels, mais j’ignore si massivement les joueurs se font la même remarque que vous. Historiquement, je pense surtout que le prix de la grille (à l’époque nettement à l’avantage du Loto) a été une raison principale du jeu Loto aux dépends de l’Euromillions. Actuellement, n’oublions pas que la tombola My Million permet de faire un millionnaire en France à chaque tirage, mettant une chance sur 3 à 6 millions (nombre de grilles jouées en moyenne en France), devenant ainsi plus intéressant qu’un gain Loto lorsque la cagnotte est basse.

      Nicolas de l’équipe Tirage-Gagnant.com.

      • Julien dit :

        Bonjour,

        Oui vous avez raison pour le My Million, cela étant dit, les joueurs aiment les cagnottes avec plus de millions, c’est pourquoi ils jouent plus au loto car même s’ils gagnent 6 millions d’euros (gain moyen en 2019) ça changera bien plus leur vie que le My Million qui reste difficile à atteindre.

        6 millions d’euros c’est environ 10 000€ par mois après impôts avec des investissements prudent.

        C’est aussi pourquoi je n’ai pas compris la politique de la FDJ concernant la nouvelle formule, il aurait du selon moi s’inspirer du 6/49 Canadien qui pour 3$ la grille propose un jackpot minimum de 5 millions de dollars et évolue de 2 millions de dollars par tirage s’il n’est pas remporté (2 tirages par semaine)

  • Smirldine Lorie dit :

    J’ai tellement envie de gagner félicitations a ce gagnant, c’est pas facile mais il a fini par gagner

  • Jean dit :

    La solution est pourtant simple, revenir à la formule euromillions de l’époque, probabilité de gagner d’environ 1 chance sur 73M.
    Augmentation de la fréquence de gagnants au premier.
    Proposer un gain au premier rang raisonnable (quel est l’intérêt de gagner 100M, 17M ne suffit plus ???) et beaucoup plus pour le 2ème et 3ème rang pour inciter plus de francais à rejouer.
    La capitalisation de fdj ne va hélas certainement pas aider à cela.

  • Tartarin dit :

    Bonjour; les anglais utilise beaucoup de martingale jeux multiple à gros chiffres et en groupe ou les bookmaker prennent les enjeux.
    Mais ça la FDJ ne vous le dira pas!!

    • Patrick Ayme dit :

      Vous avez raison, les anglais ont plus de chance de gagner à cause de la multiplicité de possibilités de marquer leurs cases
      Euromillion n’est pas égalitaire entre les différents pays joueurs……….
      On nous prend pour des lapins de 3 semaines !!!
      Cessez de jouez et la FDJ changera ses régles européennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *