euromillions 2020 jusqua 250 millions euros
euromillions 2020 jusqua 250 millions euros

Euromillions : tout pour le jackpot, le pari osé de la nouvelle formule : notre avis

Jeudi, notre équipe vous avait présenté les changements principaux de la nouvelle formule Euromillions prévue pour février 2020 avec notamment un montant maximum du jackpot relevé à 250 millions d’euros, une croissance encore plus soutenue des jackpots et en contrepartie, la baisse des dotations pour les rangs intermédiaires. Aujourd’hui, nous décryptons pour vous ce pari osé qui consiste à tout miser sur le jackpot, faisant de l’Euromillions la loterie la plus prolifique d’Europe.

Euromillions : l’histoire d’une “success story” à l’européenne

Lancée en 2004, la loterie européenne Euromillions a su s’imposer comme étant la loterie multiétats référente en Europe. Bien que “concurrencée” dans d’autres pays avec la mise en place de l’Eurojackpot (notamment dans les pays de l’Est) ou encore le VikingLotto (jouable dans les pays scandinave), la loterie Euromillions est restée maîtresse en terme de participation et de jackpot proposé jusqu’à l’été, moment où le Superenalotto italien a remis le plus gros chèque de son histoire, 209 millions d’euros.

Depuis 2009, le règlement de l’Euromillions interdisait le jackpot de monter à plus de 190 millions d’euros, son plafond maximum atteint seulement à quatre reprises en 15 ans de tirage. Est-ce l’effet SuperEnalotto ou bien la longue, très longue série de tirages plafonnés à 190 millions d’euros du mois d’octobre 2019 qui a fait changé les choses ? A compté du 4 février 2020, le montant maximum du jackpot Euromillions sera fixé à 250 millions d’euros.

jeu de Loto associatif

Un jeu de loto associatif avec cartons traditionnels. L’Euromillions 2020 est plus futuriste mais résulte de la même base.

Euromillions 2020 : jackpot maximum relevé à 250 millions d’euros, une vraie demande des joueurs

Cette nouvelle formule ne sort pas de nulle part, loin s’en faut. Si l’année 2019 a été exceptionnelle sur bien des plans pour l’Euromillions, elle a surtout permis de montrer que l’engouement des joueurs se passaient au niveau des grosses cagnottes.

Avec ce plafond maximum relevé à 250 millions d’euros, l’Euromillions devrait attirer de nouvelles foules de joueurs et lors des très grosses mises en jeu, les participations pourraient atteindre à nouveau les plus hauts observés lors des premières années du lancement de la loterie européenne, c’est en tout cas l’objectif clairement affiché des opérateurs.

L’avis de la rédaction : une très bonne nouvelle !

Ne boudons pas notre plaisir, ce nouveau jackpot plafonné à 250 millions d’euros devrait permettre à la loterie européenne de se redynamiser et devrait ouvrir aux joueurs européens de nouvelles perspectives de jeu, tout en conversant les probabilités actuelles de gains, ainsi que le très important tirage My Million garantissant 1 million d’euros à chaque tirage en France. Ce déplafonnement du jackpot était une demande attendue de la part des joueurs, les opérateurs de jeux l’ont enfin exaucé, à l’image des jackpots illimités américains.

Euromillions 2020 : croissance des jackpots plus rapide, un choix porteur de sens

En plus d’augmenter le plafond, c’est également la croissance des jackpots qui a été amélioré avec une modification des mises dévolues dans le règlement pour le rang n°1.

Sans estimation claire et précise, nous pouvons être assuré que le jackpot de l’Euromillions, suivant ces nouvelles règles, pourrait atteindre 100 millions d’euros en seulement 6 ou 7 tirages et la croissance continue du jackpot vers le plafond de 250 millions d’euros pourrait quant à lui être atteint également beaucoup plus rapidement qu’avec les règles actuelles.

La dynamique de l’Euromillions dans sa version 2020 va clairement dans le boost du rang n°1 et le montant moyen remporté par les très grand gagnant, là aussi, cela répond à une demande des joueurs et cela montre la tendance des opérateurs européens à rendre cette loterie Euromillions particulièrement attractive pour les amateurs de sensations fortes, et de gros jackpots.

L’avis de la rédaction : une suite logique pour la loterie européenne

En perte de vitesse depuis quelques années avec une participation en baisse, notamment concurrencée directement par les loteries nationales, la loterie Euromillions devait se réinventer. Avec ces nouvelles règles misant avant tout sur des jackpots toujours plus impressionnants, les opérateurs de jeux crées une véritable césure entre les loteries nationales qui cultivent un grands nombres de “petits” lots et la loterie européenne Euromillions qui proposera des rangs de gains moins intéressant, mais un jackpot qui devrait très largement être supérieur aux règles actuelles.

Euromillions 2020 : trois super jackpots à 130 millions d’euros assurés chaque année

La modification des règles Euromillions pour 2020 prévoit également la garanti de retrouver trois dates de Super Jackpot chaque année. En 2019, ce chiffre a été atteint avec trois super jackpot proposés, l’un au mois de février, un deuxième au mois de juin et une date annoncée pour octobre qui a finalement vu le jackpot en cours être plus important pour 190 millions d’euros.

La nouveauté réside dans le fait que chacun des super jackpot sera proposé à 130 millions d’euros et que leur nombre de 3 par an sera garanti.

L’avis de la rédaction : les événements “super jackpot”, la marque forte de l'”Euromillions”

Parmi toutes les loteries multiétatiques dans le monde, l’Euromillions est la seule qui propose des événements de type “Super Jackpot”. Ces événements attirent à chaque fois des millions de joueurs réguliers mais également des joueurs occasionnels, s’agissant ici d’une belle mise en avant de la loterie européenne. La double annonce d’un nombre défini de super jackpot (3 par an) et à un haut niveau de jackpot (130 millions d’euros) devraient plaire aux joueurs, la rédaction de Tirage-Gagnant.com est plutôt satisfaite de cette nouveauté.

Euromillions 2020 : la contrepartie, les gains en nette baisse

En contrepartie de toutes ces “améliorations” et cette dynamique prochaine autour de l’Euromillions, les gains intermédiaires sont TOUS revus à la baisse. Avec déjà 8% de chance seulement de toucher l’un des 13 rangs de gains, les gains eux-même sont impactés, est-ce réellement une mauvaise nouvelle ? Oui et non, cela permet de bien scinder les objectifs entre le tirage du Loto français qui prévoit avec la nouvelle formule et l’option 2nd tirage près d’une chance sur 4 de remporter sa mise et le tirage de l’Euromillions qui servira quant à lui plutôt à rêver à des gains qui paraissent innaccessibles.

L’avis de la rédaction : les gains intermédiaires à l’Euromillions sont réduits à peau de chagrin pour redorer le jackpot

La pari est osé mais il a le mérite d’être tenté par les opérateurs de jeux dont la Française des jeux. En perte de vitesse depuis plusieurs années, la participation de plus en plus faible à l’Euromillions et ses cagnottes régulièrement basses n’ont pas permis de maintenir l’engouement des débuts. Avec cette formule 2020 et malgré une baisse sensible des gains, il sera intéressant de voir l’orientation du jackpot à la hausse et de pouvoir jouer rapidement à des très grosses cagnottes.

Affaire à suivre donc le 4 février 2020 lors du tout premier tirage Euromillions en version “nouvelle formule”.

5 commentaires

  • Julien dit :

    On voit ici clairement le choix de reprendre la place de loterie numéro un en Europe, même si ça reste petit face aux monstrueuses loteries américaines (Powerball et Méga millions). C’est une bonne chose en soit, les joueurs jouent pour le jackpot en millions, pas le lot de consolation.
    A voir dans les faits désormais même si personnellement je continuerai de privilégier le loto national, car on s’entend les chances de remporter le jackpots sont sept fois supérieur au loto qu’a l’EuroMillions et que j’aurais bien assez de 6-7 millions d’euros pour vivre la vie dont je rêve.

  • Loumoy . dit :

    qui donc rêve de gagner 250 millions d’euros à part les fous ou les mégalos ? pour la grande majorité des joueurs 1 million ou 2 suffirait amplement à son bonheur . Le coup de “plus la carotte est grosse plus elle attire les bourricots ” ne marchera pas cette fois ci . Les pigeons sont en train de délaisser euromillion et ça continuera .

  • mimile dit :

    complètement ridicule, pour attirer les joueurs c’est le contraire qu’il faut faire, pour plus d’ équitabilité, plus de gagnants dans les rangs inférieurs, celui qui 4 ou 5 n° devrait toucher plus, des gains de 250 millions, on s’en fout, on préfère le partage que le gain démesure, à réfléchir les guignols

  • bruno Trémélo dit :

    aucun intérèt de gagner 250 millions….comme dit avant moi…..2 à 3 millions me suffirait,mais entre temps,gagner des sommes interessantes dans les intermédiaires garantirait l’envie de continuer à réver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *